Menu

Commission Prospective de la Profession et Stratégie des Cabinets

Notre profession change et le marché évolue. La première cause évidente tient au fait que le cœur du métier des experts-comptables est de tenir, réviser et établir des comptes en apportant la confiance, car la comptabilité reste une donnée vitale de l’économie de marché.

Le commissaire aux comptes sécurise l’information financière en étant contraint de se structurer suivant une règlementation de plus en plus forte : contrôle externe, formations, normes d’exercice professionnel… Le rôle de l’auditeur prend toute sa dimension par la qualité des remarques et le contenu de ses recommandations. Face à ces constats, il faut construire pour les années à venir une grande profession comptable et financière, riche de ses diversités, forte de son ADN en réalisant la promotion du diplôme et de l’excellence qui lui est attachée. Sur fond de mutations profondes, il faut délimiter les grands chantiers à mener et trouver les solutions innovantes et les voies juridiques adaptées pour faciliter l’exécution des missions confiées par des tiers à des professionnels reconnus.

Les outils technologiques s’améliorent, mais nous allons vivre encore des moments exaltants liés à l’évolution du numérique et des échanges d’informations. La règlementation est fréquemment modifiée pour l’ensemble des acteurs de la vie économique, les contrôles sont plus réguliers et le droit est omniprésent dans la vie de l’entreprise. Dans ce contexte, le marché du conseil a besoin d’experts capables d’évoluer, de se former et d’interpréter la règle tout en étant réactifs pour s’adapter à toutes les demandes et besoins des agents économiques. Pour rester compétitifs et maintenir leur marge, les entrepreneurs cherchent à innover et maîtriser leurs coûts.

De nouveaux profils sont recrutés avec des aspirations et problématiques différentes de celles des générations qui les précèdent. Les attentes des jeunes actifs portent davantage sur le bien-être et l’autonomie et moins autour des questions de carrière et d’ambitions privilégiées par les acteurs du monde du travail qui les emploient. La maîtrise de l’anglais, du droit international et les connaissances interculturelles sont indispensables aujourd’hui pour les échanges et transactions entre entreprises. Voilà autant de sujets et d’interrogations sur lesquels nous devons réfléchir, trouver des axes de réflexion et apporter notre pierre à l’édifice afin que les professionnels du chiffre fassent corps et élaborent des stratégies pour l’exercice présent et futur du métier.

Votre syndicat, face à ce défi, a décidé de créer la Commission « Prospective de la Profession et Stratégie des Cabinets » composée des Présidents des sections régionales, des Présidents des autres commissions et des Membres du Comité stratégique qui œuvrent depuis plusieurs années, en étant partie prenante à l’élaboration des programmes de nos élus aux instances professionnelles.

 

Gilbert Métoudi, Président de la Commission Prospective de la Profession et Stratégie des Cabinets